Relational Capability : An Indicator of Collective Empowerment

Résumé : Nous définissons un nouvel indicateur de l'empowerment collectif des populations, basé sur la capacité des acteurs à entrer en relation et à participer à des réseaux. Cet indicateur de " capacité relationnelle " (RC) est dynamique au sens où les pondérations attribuées à ses composantes varient dans le temps selon la façon dont une population se rapproche d'un certain seuil de pauvreté. Elle se fonde sur un changement de perspective anthropologique, qui place les relations humaines au premier plan. La capacité relationnelle, qui peut être formalisée selon le modèle de la théorie des jeux appliquée aux réseaux, ouvre des perspectives de résolution de plusieurs problèmes : réconcilier l'autonomie et l'interdépendance ; unifier l'agrégation des caractéristiques individuelles avec le niveau collectif ; mettre en question les institutions et les structures politiques injustes, dans le cadre de l'approche des capacités définie par Sen et Nussbaum.
Type de document :
Autre publication
ESSEC Working paper. Document de Recherche ESSEC / Centre de recherche de l'ESSEC ISSN : 1291-961.. 2009, 18 p
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-essec.archives-ouvertes.fr/hal-00551842
Contributeur : Michel Demoura <>
Soumis le : mardi 4 janvier 2011 - 16:50:52
Dernière modification le : lundi 12 février 2018 - 15:36:01
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 décembre 2016 - 12:42:17

Fichier

09-012.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-00551842, version 1

Collections

Citation

Cécile Renouard, Gaël Giraud. Relational Capability : An Indicator of Collective Empowerment. ESSEC Working paper. Document de Recherche ESSEC / Centre de recherche de l'ESSEC ISSN : 1291-961.. 2009, 18 p. 〈hal-00551842〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

356

Téléchargements de fichiers

192